Cloud City
private folder
PEGI
statistical data

Âge : ~100 ans
Groupe : la Cloud City Police Snpt
Messages : 174
Date d'inscription : 31/12/2023
Niveau :
XP : 0
[section option="La Cloud City Police"]
Groupe : la Cloud City Police Mug4Après les sombres années post-Rift en raison du manque de ressources humaines et matérielles, les dirigeants de Cloud City ont fait le choix de fusionner la City of London Police (en charge du centre-ville) et la Metropolitan police (officiant dans le Grand Londres). Ainsi est née la [highlight]Cloud City Police (CCP)[/highlight] dont le siège est à New Scotland Yard. S'il a disparu administrativement, le découpage en deux zones géographiques existe encore, toutes comme les rivalités de principe qui les opposaient.

Quoiqu'il en soit, l'articulation des forces de police de la métropole se fait en réalité autour de [highlight]commissariats locaux[/highlight] et d'une section spécialisée en criminalité : la [highlight]Criminal Investigation Division (CID)[/highlight]. Ces deux secteurs sont dirigés par le Commissariat principal ; lui-même répondant directement aux ordres du Maire de Cloud City.

[hint] Malgré un taux de criminalité particulièrement élevé, des services gangrénés par la corruption et des moyens limités, la majorité des 15 000 policiers de la ville essaie de rester intègres, naviguant entre l'influence des gangs et celle des corporations.[/hint]
[tabbar][tab option="commissariats"]Commissariats[/tab][tab option="CID"]CID[/tab][tab option="grandcloud"]Grand Cloud[/tab][tab option="tech"]technologie[/tab][/tabbar] [tabcontent option="commissariats"]Aujourd'hui, Cloud City intra-muros est divisée en 10 départements, chacun ayant un commissariat local plus ou moins bien équipé et plus ou moins bien entretenu.

[hint] Disposant de sa propre police, King Plaza fait exception à la règle : ce quartier n'a intégré aucun commissariat de la CCP.[/hint]

[subtitle]Missions[/subtitle][arrow] Le rôle principal de ces départements s'assimile à de la police de proximité : contraventions, lutte contre la délinquance, agressions et vols quotidiens, incivilités ou encore gestion des accidents, tout comme le contrôle de la circulation.

[arrow] La Mairie essayant de retrouver un semblant de contrôle sur la ville, ces policiers ont aussi comme mission de retisser le lien avec la population et d'essayer de pallier à l'insécurité générale, notamment au sud de la Tamise.

[subtitle]Hiérarchie & recrutement[/subtitle]Les commissariats locaux sont dirigés par des commissaires et se composent d’agents de police de grades globalement équivalents, souvent organisés par équipes (une ou plusieurs par quartiers).

[arrow] Pour [highlight]devenir agent[/highlight], il faut réussir un test d'aptitudes mentales et physiques, puis réaliser une formation de 6 semaines. Celles-ci s'effectuent auprès de formateurs qui sont eux-mêmes agents en activité.

Parmi les agents, il y a donc deux évolutions possibles : les [highlight]agents formateurs[/highlight] et les [highlight]chefs d'équipe[/highlight]. Ces derniers peuvent évidemment avoir des seconds si la tâche et l'effectif le permet. Ces nominations se font au cas-par-cas, selon les états de services et les compétences.

[hint] Très peu de théorie et beaucoup de pratique sur le terrain, voilà leur credo. Avoir un passif criminel pourrait sembler être un frein mais, au vu du peu de volontaires pour faire partie de la police, les recruteurs sont devenus bien moins regardant ces dernières années. Et puis, avoir des anciens délinquants dans les rangs peut parfois être un atout.[/hint]

[success] Dès la création de votre fiche, vous pouvez incarner un agent de police de proximité, y compris les formateurs et les chefs d'équipe.[/success]

[arrow] Pour [highlight]devenir commissaire[/highlight], il faut généralement cumuler de nombreuses années de très bons services et se faire recommander (par le commissaire qui lègue sa place, par des politiques, par plébiscite des collègues, etc). Chaque commissaire est nommé par le commissaire principal.

[warning] Le grade de commissaire n'est pas jouable dès l'inscription. Il peut toutefois se mériter au fil du jeu ![/warning][/tabcontent][tabcontent option="CID"]Directement sous la houlette de son responsable qui n’a des comptes à rendre qu’au commissaire principal, la Criminal Investigation Division s’avère être le service d’enquête dédié à la résolution des crimes et délits qui dépassent la juridiction de la police de proximité. Elle opère sur tout Cloud City, sans logique de découpage géographique.

[subtitle]Organisation[/subtitle]La CID fonctionne par [highlight]brigades[/highlight], couvrant chacune un volet de criminalité. Elles n'ont pas de relations hiérarchiques entre elles et peuvent parfois travailler de façon transversales, si les dossiers à traiter l'exigent.

[arrow] Brigade de lutte contre les marchandises interdites ou contrôlées (nouveaux stupéfiants, trafics d’animaux, DS illicites, denrées alimentaires)
[arrow] Brigade criminelle (meurtres et agressions violentes)
[arrow] Brigade de lutte contre le crime organisé et les désosseurs
[arrow] Brigade des mœurs (prostitution, agressions sexuelles)

[warning] Lors de cas aggravés de cyberpsychose, les suspicions de menace IA ou les atteintes à l'intégrité du NEIS, le RED, la SWaN ou encore la Neiswatch prennent la relève. Cela se fait parfois un brutalement, avec ou sans accord de la CID qui reste et se voit retirer son enquête.[/warning]

Une fois les affaires bouclées et les coupables mis sous les verrous, c'est au système judiciaire de prendre le relai. Surchargé et lent, il a du mal à suivre la cadence et les magistrats connaissent nombre de difficultés pour assurer leur rôle au milieu des jeux d’influence de la ville. Pourtant, contrairement aux idées reçues, il reste encore une honorable proportion de magistrats non corrompus - malheureusement, ce ne sont probablement pas les plus influents.

[subtitle]Hiérarchie & recrutement[/subtitle]Chaque brigade se compose d'un [highlight]chef de brigade[/highlight] et de ses [highlight]inspecteurs[/highlight]. Pour les plus importantes brigades, dont le fonctionnement exige un relai hiérarchique entre le chef de brigade et les inspecteurs, il peut y avoir plusieurs équipes dirigées par un [highlight]inspecteur en chef[/highlight].

[arrow] Les inspecteurs peuvent être des agents de police de proximité qui ont su se démarquer après plusieurs années sur le terrain ou de jeunes diplômés dont les compétences sont précieuses pour la CCP. Quels qu’ils soient, c’est le responsable de la CID qui a sélectionné leurs dossiers, en accord avec les chefs de brigade. Ensuite, pour se mettre à niveau, les anciens agents seront formés 3 mois et les jeunes diplômés 8 mois, dans la spécialité de la brigade qu'ils sont supposés intégrer.

[hint] Considérant les effectifs constamment insuffisants, il n'est pas rare que de nouvelles recrues fassent aussi du renfort temporaire dans d'autres brigades.[/hint]

[success] Dès la création de votre fiche, vous pouvez incarner un inspecteur de la CID, y compris les inspecteurs en chef.[/success]

[arrow] Les chefs de brigades sont généralement des vétérans de CID qui en ont beaucoup trop vu à leur goût. Ils sont nommés par le responsable de la CID, après au moins une bonne dizaine d’années de bons et loyaux services comme inspecteurs et de bonnes recommandations.

[warning] Le grade de chef de brigade n'est pas jouable dès l'inscription. Il peut toutefois se mériter au fil du jeu ![/warning][/tabcontent][tabcontent option="grandcloud"]La banlieue de Cloud City, appelée [highlight]Grand Cloud[/highlight], est quant à elle divisée en 5 départements, dont un spécialement dédié à la gestion de la [highlight]Cloud City Prison[/highlight].

[arrow] Tout comme dans les zones intra-muros, chaque département a son commissariat. En revanche, ces derniers manquent si cruellement de personnels que les équipes sont constituées de façon hétéroclites en mêlant agents de police de proximité et inspecteurs de la CID.

[arrow] Il n'y a pas de brigades, chaque commissariat est géré par un commissaire qui répartit les tâches selon les besoins. Les inspecteurs peuvent gérer aussi bien du trafic de DS que la circulation, tout comme les agents moins qualifiés se retrouvent parfois subitement à renforcer les effectifs d'une affaire de terrorisme. De façon générale : les équipes font ce qu'elles peuvent et chacun peut travailler dans tous les domaines.

[hint] Pour les raisons précitées, les commissariats de banlieue sont vus comme des voies de garage. Peu y sont affectés par choix ; on y retrouve une énorme proportion d'agents ayant commis des fautes graves ou ayant contrarié les mauvaises personnes.[/hint]

[arrow] Exception au système, la prison est sous la juridiction directe du commissaire principal.[/tabcontent][tabcontent option="tech"]En cette deuxième moitié de XXIIᵉ siècle, la technologie est PARTOUT. La plupart des gestes manuels simples ont disparu au profit d'alternatives automatiques, numériques ou cybernétiques. Cela a affecté et profondément modifié le monde du travail, et la police ne fait pas exception à la règle.  

[arrow] Les [highlight]droïdes[/highlight]. Modèle basique d'[highlight]Intelligence Artificielle Incarnée[/highlight], chaque département est doté d'un petit nombre de ces robots humanoïdes calibrés pour des missions de proximité. Ils servent à alerter la population, tenir des périmètres de sécurité mais peuvent aussi appréhender des délinquants avec des armes non létales. Dénués d'apparences humaines, les droïdes ont un logiciel trop simpliste pour être corrompus, amadoués ou détournés de leurs fonctions.

[arrow] Les [highlight]Mecca[/highlight]. Exosquelettes renforcés et blindés en armes lourdes, principalement fabriqués par Osinski, les mecca sont les options de derniers recours réservées notamment à la brigade de lutte contre le crime organisé. Il faut impérativement avoir été formé pour en utiliser et seul le commissaire principal peut autoriser l'utilisation de ces engins de destruction massive. Un policier en mecca a la force de six personnes et l'arsenal en arme à feu d'une escouade militaire au complet. Mis en service en 2175.   

[arrow] Les différents implants disponibles à la vente ont aussi impacté le monde du travail, car certaines tâches impossibles ou difficiles sans équipement cybernétique sont désormais beaucoup plus accessibles. Des réductions ont été négociées auprès des fournisseurs sur certaines catégories d'appareil mais l'achat des implants est une démarche personnelle : la police ne met à disposition que l'équipement de service (armes, protections, etc).

[hint] Dans l'absolu, il y existe beaucoup de drones simplistes pouvant être utilisés, par exemple pour filmer ou prendre des notes. Néanmoins, la police rechigne à les généraliser : ces appareils sont trop facilement piratables par les netrunners.[/hint][/tabcontent]
[sousSection option="Pour en savoir plus"][linklist][linkitem option="https://www.cloudcity2177.com/t26-la-ville-de-cloud-city"]La ville de Cloud City[/linkitem]
[linkitem option="https://www.cloudcity2177.com/t49-les-forces-speciales-d-intervention"]Les forces spéciales d'intervention[/linkitem]
[linkitem option="https://www.cloudcity2177.com/t30-groupe-les-corporatistes#77"]Les corporations[/linkitem]
[linkitem option="https://www.cloudcity2177.com/t71-grand-cloud"]Le Grand Cloud[/linkitem][/linklist][/sousSection][/section]