Ezekiel Owen
Cloud City® est un forum inspiré de l'univers de CD PROJEKT®, de Cyberpunk 2077®, NieR Automata® et de Detroit: Become Human®.
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal


Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
+9
Minki Moon
Leïa Hunter
Zelda Aldridge
Ebon Campbell
Nayara Valente
Joi Lyon
Charlie MacLeod
Luke Aldridge
Ezekiel Owen
13 participants

Ezekiel Owen

Ezekiel Owen
Ezekiel Owen
private folder
PEGI
statistical data

Alias : Zeke
Âge : 42 ans, presque toutes ses dents
Emploi | Grade : Merc - Wolf
Classe sociale : MOYENNE
Habitation : Un appartement à High Cloud
Messages : 4
Date d'inscription : 09/06/2024
XP : 0
[ficheA][name] EZEKIEL OWEN[/name]
[gif]Ezekiel Owen A8e2220f8cf29e05a3fd0acdbd921bf3[/gif]
[citation]I'm here to kick ass and chew bubblegum, and I'm all outta gum[/citation]
[avatar]Ezekiel Owen Lkjljsdjgkhsdfjkgs[/avatar][subtitleFiche]CARTE D'IDENTITÉ[/subtitleFiche]
[highlight]Prénom/Nom[/highlight] : Les parents qui pensent faire dans l'original, ça donne toujours des trucs étranges. Ezekiel en est la preuve. Il s'estime heureux de pas avoir été appelé Enzo, ou Dakota. Le nom de famille, lui, est d'une affligeante banalité. Des Owen, il en existe des pleines cagettes un peu partout sur les rives de la Tamise.
[highlight]Pseudo/alias[/highlight] : Zeke. C'est court, c'est comme ça qu'on l'appelle depuis qu'il est chiard, et ça reste dans la tête.
[highlight]Date et lieu de naissance[/highlight] : Cloud City - 14/05/2135. 42 berges bien tassées
[highlight]Métier/Grade/Réputation[/highlight] : Merc suffisamment débrouillard et veinard pour avoir atteint la réputation de Wolf
[highlight]Assurance CRISIS[/highlight] : Bronze, pour faire semblant d'avoir envie de payer un truc pour s'occuper de son cul en cas de pépin. Comme si ça servait à quelque chose
[highlight]Lieu de résidence[/highlight] : Un appartement moyen, du côté de High Cloud un vrai grand pas dans une quête de l'élévation sociale.
[highlight]Catégorie sociale[/highlight] : Moyenne. Assez riche pour avoir réussi à s'arracher des trous à rats d'où il a pu naître. Pas assez pour arrêter de baver devant les grosses bagnoles et le nec plus ultra qu'on trouve du côté de chez les Corpo-rats.
[highlight]Ft.[/highlight] : Jensen Ackles
[tabbarFiche][caractere]Un sale sourire en coin, un œil qui suinte d'une petite mesquinerie puérile, et toujours le bon mot pour tourner à la dérision une situation passablement merdique. Zeke est devenu un maître dans l'art de dédramatiser les choses avec une petite remarque de son cru et des mimiques presque théâtrales visant à se donner au mieux des airs de connard nonchalant, au pire les allures d'un sale type capable de se marrer de la misère de la souffrance et des horreurs que d'autres vivent. Tout, pourvu que ça donne l'impression que rien n'a réellement d'emprise sur lui et qu'il peut continuer à pavoiser comme un coq au cœur de pierre.

Dans la majorité des cas, évidemment, il s'agit de postures. D'apparat. D'une façade tenue là pour feindre l'impassibilité et l'absence totale de scrupules. S'il y a une chose que Zeke a pu apprendre de cette ville et du monde dans lequel il gravite, c'est qu'il ne faut jamais laisser percevoir la moindre faiblesse ou la moindre once d'intérêt sous peine de donner à d'autres des leviers.

Alors Zeke s'en fout, ou prétend s'en foutre. Son job de Merc est d'ailleurs une formidable opportunité d'exercer son art. Il se plaît à merveille à dire à qui il veut l'entendre qu'il ne fait que courir après les Eddies et la Réputation et qu'il n'a pas besoin d'autre leitmotiv pour agir.
Prétendre ne s'impliquer dans rien et finir systématiquement par se mêler de ce qui ne le regarde pas vraiment reste une sorte d'habitude chez lui. Il aime à appeler ça son sens du panache.

Parce que derrière ses grands airs de pistolero des temps modernes, de cow-boy de 2177 au cœur froid comme la glace et ses belles paroles, Zeke garde malheureusement un substrat d'âme plutôt idéaliste. Une petite tête pleine de notions inutiles et bizarres comme un fond d'altruisme. Une pincée de courage. Et même, aussi bizarre que ça puisse paraître une once d'humanité. De quoi l'amener à se questionner sincèrement sur ce que tout ça fait de lui, au bout du compte.

MOD://///SAMYAZA>Un putain de loser.

Ambitieux de nature, il a cette dalle que les gens qui ont du caractère à défaut d'avoir de pognon peuvent avoir quand ils vivent dans l'ombre des plus grands et qu'ils se contentent d'en grignoter les misérables miettes. Il s'est promis qu'un jour, il pourrait grimper les échelons. Qu'il deviendrait quelqu'un. Et tant pis si sa quête devait drastiquement réduire sa durée de vie. À quoi bon vivre vieux, si c'est pour vivre comme un moins que rien, à l'écart de la lumière ?

Se priver, mesurer, réfléchir. Zeke s'est vite abstenu de planifier concrètement sa vie et de mettre les chances de son côté via une préparation méthodique. Non, Zeke est du genre improviser. À se fier à son instinct.

MOD://///SAMYAZA> Et ça t'a toujours si bien réussi...

Des décisions stupides, il en a probablement pris quelques-unes

MOD://///SAMYAZA> Des tonnes.

Mais des regrets, il a vraiment peu.

MOD://///SAMYAZA> Même jouer à touche-pipi avec Dolores l'Ogresse dans les douches de l'internat ?

Des regrets, il s'en trimbale des valises pleines à craquer. La vie Merc n'est pas qu'une lente et progressive montée sur des marches constellées de réputation, d'eddies et de quelques bonnes vieilles bagarres. Zeke a commis des choses que certains gangsters se refuseraient de tenter. Il a aidé des pourritures. Il a enfoncé des gens biens. Il a terminé des familles, engendré des conflits et a semé au cours de sa vie assez de cadavre de ses chooms à lui que si les morts étaient des vignes ses grands crus il ouvrirait un putain de verger. Et que ses crus seraient 100% millésimés. Les images affreuses quand il ferme les yeux, Zeke ne les chasse qu'en abusant parfois des bonnes choses. Son sens de la vertu s'arrête où débute son besoin d'oublier les revers de sa vie. Il a la levée de coude facile. Une tendance à cloper comme s'il essayait de Speedrunner le cancer de la gorge. Une certaine connaissance pour la weed. Et il a visité tellement de plumard qu'une partie de lui se demande s'il n'existe pas une foule de petite batard Owen au quatre coin de cette ville.

MOD://///SAMYAZA> De là à imaginer que ta génétique merdique serve à quelque chose... [/caractere][physique]Un rictus en coin, des yeux malicieux, quelques plissements et rides qui soulignent le franchissement de la quarantaine. Zeke considère qu'il a la chance de s'être trouvé dans la norme plaisante des hasards de la génétique. Juste ce qu'il faut de sa mère. Tout ce qu'il y avait de mieux de chez son père. Et une chance insolente qui lui a permis de vivre une vie compliquée et plutôt mouvementée sans que quiconque ne vienne lui bousiller définitivement sa jolie petite gueule. S'il existe sûrement une ou deux petites cicatrices, elles sont cachées par la barbe de quelques jours qui couvre sa gueule. Et les petites qu'on pourrait voir ne sont là que pour son charme, qu'il dirait. Ça appuie le côté ténébreux.

Sa gueule se tient au sommet d'une tour de contrôle – son corps hein – bâti relativement solidement. Le savant mélange entre l'explosivité musculaire et l'allonge. Le chat maigre, en somme. Avec juste ce qu'il faut pour être performant et agile. Que ce soit au plumard ou pendant les jobs ! Héhé

MOD://///SAMYAZA>Bouffon !

On parle d'un mètre quatre-vingt-cinq, pour un poids théorique de 80 kilos environ.

MOD://///SAMYAZA>Wow, j'ai jamais vu un cafard aussi massif !

Le Chrome a peut-être tendance à altérer le poids réel, il faut bien l'avouer. Une pompe à insuline par là. Une protection sous-cutanée ici.
Parce que ouais, Zeke est chromé. Et il a eu le bon goût de le faire lorsqu'il travaillait pour des gens plutôt talentueux, riches, et prêts à faire quelque concession. Ce qu'il porte est méticuleusement posé. Sans erreur. Et ce qui doit être recouvert par une peau synthétique l'a été. Alors oui, certaines choses restent visibles. Le revêtement intérieur de ses mains trahit ses augmentations. Quelques marques sur sa peaux permettent de deviner qu'on l'a un peu bricolé, mais dans l'ensemble l'intégrité visuelle de son épiderme est particulièrement préservée.

MOD://///SAMYAZA>Il ne faut pas juger un objet à sa carrosserie. La mécanique est moisie, loser !

On lui découvre rapidement une démarche pourvue d'une nonchalance juste un peu exagérée. Une attitude confiante et des habitudes qui ne trompent pas : Zeke sait ce qu'il fait et est rodé à toujours observer son environnement. Si possible de manière relativement discrète.
On aurait tendance aussi à l'identifier plus facilement en soulignant une addiction évidente au tabac, et à sa tendance à toujours trouver le moyen de garder une main au niveau de sa ceinture, prête à plonger vers le holster à sa taille, ou celui à l'intérieur de sa veste. C'est qu'il se sent toujours plus rassuré que ses phalanges sont à portée de la crosse d'un cracheur. Question d'habitude.

MOD://///SAMYAZA>Des gros cracheurs si possible. T'as des trucs à compenser mon lapin. [/physique][histoire]

Father of the Year

Douze mois. C'est le temps qu'aura duré la relation entre Paty Owen et Liam Becket. Liam avait parfaitement lu le mode d'emploi sur la manière de faire les enfants, par devant, par derrière, sur la banquette de la bagnole, dans la douche, contre le frigo. Partout. Ce qu'il avait oublié, c'était de s'acheter le bouquin suivant, le guide pour faire les papas.
Deux mois à batifoler. Neuf mois à regarder la bedaine de Paty gonfler. Un mois à se décider.
Et environ dix secondes pour décider qu'il était grand temps qu'il aille s'acheter des clopes, pour ne jamais revenir.

Ce toquard avait quand même eu l'élémentaire stupiditépolitesse de signer le registre des naissances pour confirmer sa paternité et de donner son nom à la double dose d'emmerdement qu'il n'avait pas tellement envie d'assumer. Double dose oui, parce que le hasard avait décidé de la lui mettre profond, et en beauté. Et que Paty avait pondu des jumeaux.

Et Paty venait de passer du statut de nana devant qui tous les gars font des courbettes à mère épuisée, abandonnée et contrainte de s'user la santé pour subvenir seule au besoin de sa progéniture.
Noyée plus jeune dans un dogme néo-catholique, il avait évidemment été hors de question de songer à l'avortement, pas plus qu'elle souhaitait se mettre le Tout Puissant à dos en abandonnant sa petite portée.
Elle avait décidé de se tuer à la tâche, mais de tout faire pour être une bonne mère. Et de donner un semblant de chance à ses deux mouflets.
Et avec ses maigres moyens, il fallait bien avouer que ce fut le cas. Ou presque.

***

Bad Seed

Dire qu'ils étaient turbulents est euphémisme à deux doigts du mensonge éhonté. Les jumeaux Becket – oui Becket, ils n'avaient pas le choix de porter le nom de leur toquard de père et aspiraient déjà très jeune à obtenir le droit d'en changer, le fait est que ça aurait été un motif pour que leur géniteur puisse se soustraire au règlement mensuel de la pension alimentaire – étaient en réalité plutôt ingérable. Et si on leur pardonnait dans leur tendre enfance, il fallait bien avouer qu'en grandissant, ils étaient simplement devenus des petites nuisances. Les infréquentables.

Bien sûr, ça ne les rendait que plus cool. Rugueux, teigneux et bagarreur, Zeke était celui qui collait des mandales, jouait les caïds et pétait les carreaux quand sa frangine, Sam, avait la mesquinerie plus sournoise et des talents pour monter des petites carabistouilles retorses et un peu cruelles. Aussi, si dans la cour de récrée les choses n'allaient jamais tellement loin, lorsqu'ils prirent de l'âge, les bêtises prirent en intensité.

Colle, punitions, blâme, mise à pied et même renvoi. Là où les jumeaux passaient, les problèmes poussaient toujours comme des champignons.
Coup de bol, ou presque, l'une des deux était un vrai petit génie dans son genre. Et l'autre avait la gouaille et la rusticité pour gérer des situations un peu plus physiques. Et voilà qu'avez l'adolescence le cap des bêtises fut derrière eux et qu'ils mettaient les pieds dans les plus bas niveaux de la délinquance juvénile.

Une chose en entraînant une autre, ils se retrouvèrent au sein d'une joyeuse bande de petites teignes comme eux, à erreur dans les bas-fonds de Cloud City en se prenant pour les maîtres du monde. Bagarres, vols, dégradations, hacking aussi. Si une petite connerie pouvait être faite, ils la faisaient.

Il faut dire que le noyau de la bande – dont faisait partie les deux jumeaux, toujours dans les bons coups hein – s'était construit un idéal un peu passéiste et tenait à ressembler à des légendes du siècle dernier. Des petits caïds et des petites frappes célèbres dans feue Night City et tout un tas d'exemples à ne pas suivre du même acabit devenaient des idoles.
Avec, ils fantasmaient aussi sur le Chrome, bavaient de jalousie à l'idée qu'il fut un temps, il était possible de se truffer la couenne d'augmentation, tout en espérant naïvement qu'ils pourraient un jour eux aussi connaître une ère aussi folle.

***

Samyaza.exe v0.12b

Défi personnel, Samantha avait commencé très jeune à développer ses propres logiciels. Mais le son petit délire était le développement d'une saloperie de malware. Quelque chose de retors et d'insidieux. La première version, appelé Samyaza. Son nickname perso. L'idée était de créer une entité singeant certains comportement puéril. Une sorte de nuisance capable d'infecter principalement les interfaces les plus simples et d'utiliser de vieux codes pour trouver des réponses insultantes en consultant les informations accessibles dans les appareils infectés.

La première version de Samyaza avait été déployé dans le réseau d'un établissement scolaire alors qu'elle avait 15 ans, et c'était avec plaisir qu'elle avait assisté au trolling particulièrement vulgaire et cruel de plusieurs profs et de quelques élèves victimes de sa petite affaire.

Purger son petit virus n'avait pas été foncièrement difficile, mais il s'agissait d'une première mouture. Un petit jeu.

MOD://///SAMYAZA>Louée soit la créatrice.

***

Life is life

Ils étaient tout juste majeurs quand Paty les a quittés. Perdre une mère, et ne pas avoir de père présent n'est pas quelque chose de foncièrement facile. Mais ils étaient deux. Et ils avaient une bande. Moins fournie la bande. Certains s'étaient éloignés petit à petit. D'autres avaient fait un trait plat. Overdose ici, accident de moto là, méchant coup de couteau aussi. Il faut dire qu'ils s'étaient progressivement enfoncés dans des business de plus en plus douteux. Ils travaillaient pour de l'argent, rôdaient dans des affaires louches, chacun avec son petit business dans son coin.

C'est à cette époque que Zeke et sa sœur ont commencé à se faire quelques contacts dans le milieu. Sam était un peu plus demandée que lui. Elle était douée avec la technologie. Ceci dit, elle refusait de bosser en équipe sur son frangin n'était pas avec elle. À l'inverse, Zeke n'était pas vraiment fan de l'idée de faire quoi que ce soit sans sa frangine pour veiller sur ses arrières.

Vingt piges. Un casier judiciaire au cul. Et déjà une petite réputation. Les Owen – oui, ils avaient enfin changé de nom, quelques mois à peine avant que Paty ne finissent par être foudroyée d'un AVC – commençaient à voir quelques portes s'ouvrir. Un vol ici, un braquage là, un type à faire taire, un mouchard à poser, un désosseur à retrouver...

Plus ils grandissaient et plus ils avaient l'impression d'être ces gens qu'ils vénéraient quand ils étaient plus jeunes. Certes, ils restaient des Noobs, mais il fallait bien avouer que c'était un début de consécration. Et puis, il fallait bien commencer quelque part. Tant pis s'ils devaient se contenter des miettes laissées par les gros bonnets. Y a pas de petits profits, disait Sam.

***

Samyaza.exe v0.45a

Au fil du temps, Samantha commençait à mettre un peu plus d'elle-même dans sa création. Certes, il s'agissait d'un simple code, programmé pour réagir en fonction des données pouvant être comprises et réutilisées, il n'empêche qu'elle avait commencé à faire fleurir le vocabulaire de son petit bébé toxique à l'aide de ses propres répliques phares.

Et elle en avait des tonnes. Rappeler aux gens à quel point ils étaient des losers, des échecs ou des insectes était une bonne première partie.

Et puisqu'il fallait bien quelqu'un pour tester cette nouvelle mouture qu'elle s'apprêtait à lancer, Samantha s'était dit qu'il n'y avait pas de meilleure personne que son géniteur. Sa mère venait de mourir, elle avait la haine, il fallait qu'elle se fasse les griffes quelque part. Elle allait lui pourrir sa merdique vie virtuelle avec ça. Avec un coup de chance, son petit bébé pouvait même réussir à infecter des composants de son appartement. L'interface de la télévision, ce serait tellement nova !

MOD://///SAMYAZA>Le saviez-vous ? Mon nom vient de l'ange Samyaza, grand commandant de l'Ordre des Veilleurs qui devait surveiller sa dernière création : l'Numanité. Néanmoins Samyaza fut incapable d'être contenu dans les cieux. Il guida des anges dans sa chute, approcha les Hommes et leur enseigna ce qu'ils devaient ignorer. Et c'est bien ma fonction : vous apprendre que vous êtes des losers. Et me multiplier.

***

Du chrome Premios !

Petit à petit, le duo commence à gravir les échelons. Les petits boulots miteux commencent à devenir un peu plus compliqués. Pour barjot aussi. Ils ont 25ans quand on les envoie liquider un VIP d'une petite Corpo emmerdante. Premier meurtre de sang froid, joli boulot hein ? Chourer une bagnole de luxe ? Le bonheur. Et Zeke n'est pas près d'oublier le rodéo à deux dans les rues avec les sirènes qui hurlaient au loin.

La conclusion d'un nouveau job bien fait leur permet de passer une nouvelle marche vers la gloire. C'est maintenant officiel, ils ne sont définitivement plus des petits bleus. Les contrats qui suivent grimpent d'un cran, forcément.
Quelques réussites. Pas mal de situations complètement fuckées. Et le hasard les amène finalement à se retrouver à devoir faire équipe avec d'autres paumards dans leur genre sur une grosse affaire.

Une autre histoire de rivalité entre les Corpos. Expédition punitive sur un convoi supposé transporter du matos important. Personne ne leur dit rien. Le but n'est pas de savoir. Le but est de faire du bon boulot. S'ils foirent, ils sont foutus. S'ils réussissent ? C'est le jackpot.

Et le succès n'est pas supposé ramener que des Eddie et du renom. Non, le succès leur ouvrira surtout les portes pour se faire chromer. La loi est passée depuis peu, mais évidemment que tous les professionnels du milieu sont blindés de demande. Cette réussite, c'est la clé pour faire partie des veinards qui pourront s'augmenter. Et sur le dos de l'employeur en plus de ça. Une carte VIP pour un cyberdoc' réputé, on peut pas dire qu'ils comptent s'en priver.
Banco. Il y a de casse dans les rangs des intervenants, mais la mission est un succès. Bim, les voilà avec la possibilité de se faire faxer une console dans le cigare, et la promesse de rajouter quelques implants plus tard.

Sam y alla de ces propres bidouilles, et trouva le moyen d'essayer d'intégrer des mini modules pour vaguement essayer de communiquer. Rien de dingue. Juste un signal. Un moyen de se sentir en phase et connecté l'un à l'autre pour commencer.
Renforcer leur connexion entre jumeaux, quoi. Zeke avait toujours eu l'impression qu'il était dans sa tête et qu'elle était dans la sienne avant ça.

***

Samyaza,exe v0.8b

Samantha avait finalement réussi à compiler sa dernière version depuis quelques jours à peine. Pile à temps pour le gros coup qu'ils avaient à mener. Elle avait fait en sorte que le virus puisse être utilisé plus facilement et proliférer jusque dans des consoles mal défendues. Incapable de créer des dommages notables, son hack se révélera pourtant particulièrement utile pour semer la discorde dans les forces de sécurité déployées lorsque les hostilités débutèrent.

Cette version, Samantha la jugea bien trop incomplète malgré tout, considérant que le résultat obtenu était en réalité plutôt chanceux et que la dispersion du virus n'avait fonctionné qu'à cause de faille humaine et de la bêtise de leurs opposants et non son simple talent. La branche v0.8b fut abandonnée, et elle retourna à sa version antérieure (v0,71a) afin de reprendre ses avancées sur une base qu'elle jugeait plus saine.



[/histoire]

[sousSection option="PLACE A CLOUD CITY"][subtitleFiche]Groupe principal[/subtitleFiche]
[arrow] Merc

[subtitleFiche]Sous-groupe[/subtitleFiche]
[arrow] MOD://///SAMYAZA> Le sous groupe des losers
[arrow] Aucun


[subtitleFiche]Opinion du personnage[/subtitleFiche]
[arrow] Le monde est un trou à rats. Voilà son avis. Cloud City n'est rien de plus qu'une sorte de gigantesque pressoir où l'on essore les gens dans tous les sens possibles et imaginables. L'humanité s'est perdue en route il y a un sacré bout de temps maintenant et la seule chose concrète qui reste à faire est de vaguement continuer à profiter de sa vie avant de finir.
Si possible, en devenant riche et célèbre.

MOD://///SAMYAZA> Ahaha ! Elle est bonne. Oh, mince. T'y croyais vraiment ?

Le Chrome est pour lui plus un outil et un moyen d'avancer qu'autre chose. Plus jeune, il ne vivait que pour ça, il en rêvait même, mais aujourd'hui, son point de vue s'est passablement altéré sur la question. Mieux vaut avoir des implants et profiter de leurs avantages que de ne rien avoir du tout et être le paumard qui se fait fumer comme un con dans une ruelle pourrie.

MOD://///SAMYAZA> Une fin à la hauteur de ton talent, loser !

Les Corpos ? Il est partagé sur la question. Par principe, il leur chie dessus et il aime se foutre de leur gueule. Mais les traiter de Corpos-rats et les déshumaniser en les qualifiant de Costards n'empêche pas sa tendance à envier leur style de vie et les accès qu'on peut obtenir quand on gravite dans ces sphères-là. Il est pragmatique, dans le fond. Si tu veux des Eddies, il faut parfois accepter de bosser avec ceux qui nagent dedans. Même si parfois ça fait mal au bide, évidemment.

MOD://///SAMYAZA> Les mots de ventre c'est sûrement à cause d'une maladie vénérienne.

Les flics ? Même combat. Les flics et les Mercs, ça a toujours été une drôle d'histoire. Mais en faisant le ménage pour le compte des Bleus, on obtient parfois quelques passe-droits. Et globalement, ça reste plus ou moins rentable de faire des affaires.
Aussi rentable que de traiter avec des pourritures de gangster. La seule limite que peut se fixer Zeke concerne les voleurs de Chrome et assimilés désosseurs. Un peu comme la vente d'organes, dans le fond. Ça peut rapporter un max. Mais pour la réput' c'est jamais bon. Et pour un solo, la réput' c'est quand même supposé être un truc sacré.

Au final, Zeke gravite dans une neutralité un peu naïve, à tenir vaguement le cap en suivant un compas moral qui fluctue entre ses besoins financiers, sa gloire personnelle, et une humanité morale qu'il aimerait quand même garder.

MOD://///SAMYAZA> Garder quoi ? tout le monde sait que t'es un raté !
[/sousSection]

[sousSection option="DERRIÈRE L'ECRAN"][float]Ezekiel Owen E19f75f7901edfbd26962b419b3f27e3[/float][arrow] Votre pseudo sur le net ? Abbadon ( le dark sasuke ), Abba, Ab', l'autre con... comme vous voulez en fait Laughing
[arrow] Comment avez-vous découvert le forum ? Je suis son avancée depuis un bout de temps Siffle
[arrow] Connaissez-vous un peu l’univers de Cyberpunk ou vous le découvrez ici ? Je connais via le jeu, et quelques lointains souvenirs de JDR sur l'univers.
[arrow] Par rapport au système d’avertissement PEGI, y a-t-il des thématiques et sous-thématiques auxquelles vous préférez éviter d’être confronté ? YOLO
[arrow] Confirmation que vous avez lu et que vous acceptez le règlement : Lu et approuvé, tout ça tout ça !
[/sousSection]
[/ficheA]
Ezekiel Owen
Ezekiel Owen
private folder
PEGI
statistical data

Alias : Zeke
Âge : 42 ans, presque toutes ses dents
Emploi | Grade : Merc - Wolf
Classe sociale : MOYENNE
Habitation : Un appartement à High Cloud
Messages : 4
Date d'inscription : 09/06/2024
XP : 0
[ficheB][gif]Ezekiel Owen Fe47bcf86fef244c8e550a4210ee9d9f-online-video-cutter-com [/gif]
[sousSection option="Consoles & Implants"][subtitleFiche] Cybercapacité totale [/subtitleFiche]
[arrow] Total : 10 + 9 ( 15ans ) + 1 ( Résultat ici)

[subtitleFiche] Console choisie [/subtitleFiche]
[arrow] Golden Eye

[subtitleFiche] Implants choisis [/subtitleFiche]
[highlight][arrow] Oeil de Rapace :[/highlight] - 5 cybercapacité
[highlight][arrow] Paume MT+ :[/highlight] -5 de cybercapacité
[highlight][arrow] Pompe à Insuline :[/highlight] -6 de cybercapacité
[highlight][arrow]Peau Dure :[/highlight] -3 de cybercapacité
[/sousSection]

[sousSection option="Statistiques du personnage"][subtitleFiche]Profil choisi[/subtitleFiche]
Tireur 1

[subtitleFiche]Caractéristiques[/subtitleFiche]
[arrow][highlight] Constitution :[/highlight] 5 (+2 temporaire, Pompe à Insuline)
[arrow][highlight] Armure :[/highlight] 5 + 1 ( Peau Dure )
[arrow][highlight] Agilité :[/highlight] 6
[arrow][highlight] Vivacité :[/highlight] 6 (+2 temporaire, Pompe à Insuline)
[arrow][highlight] Discrétion :[/highlight] 8
[arrow][highlight] Visée :[/highlight] 10 + 3 ( +2 Golden Eye +1 Oeil de Rapace)
[arrow][highlight] Tech :[/highlight] 3
[arrow][highlight] Volonté :[/highlight] 6
[arrow][highlight] Médic :[/highlight] 1 + 2 (Golden Eye)

[arrow][highlight] Hacking :[/highlight] 0
[arrow][highlight] Glace :[/highlight] 3
[arrow][highlight] Mémoire vive :[/highlight] 1

[/sousSection]
[/ficheB]
Outlaws
Bannière Outlaws
Luke AldridgeKrey Family | Admin
Luke Aldridge
private folder
PEGI
statistical data

Alias : Capy
Âge : 38 ans
Emploi | Grade : Proprio de la Taule
Classe sociale : MOYENNE
Habitation : Southbank
Ezekiel Owen Ezgif-5-dc933f8f82
Messages : 136
Date d'inscription : 02/01/2024
Niveau : II
XP : 50
Ouaaaais JumpingInThePuddle
Bienvenue parmi nous !
J'en profite avant que Joi débarque et fasse la groupie hihi
Hâte de voir ce que tu vas nous concocter !


   [section option="Bienvenue sur Cloud City 2177 ! "][rectangle]Ezekiel Owen Vthh[/rectangle]
   Maintenant que vous avez sauté le pas, nous vous rappelons que vous avez [highlight]15 jours[/highlight] pour finaliser votre fiche. Si vous manquez de temps, n'hésitez pas à poster un message dans votre fiche de présentation et à tagguer @White Wall.

   Une fois la [highlight]fiche terminée[/highlight], signalez-le nous ici pour demander votre validation. En cas de modification à effectuer, la modération de la fiche se fera en message privé avec un membre du staff via @White Wall, alors n’oubliez pas de consulter votre messagerie.

   Pour rappel, vous trouverez l’essentiel des informations à retenir dans le guide de démarrage. Vous trouverez aussi les annexes principales ici et les différents bottins pour vous assurer que les identités + FC que vous avez choisis sont bien disponibles.

   En cas de problèmes ou de questions, n’hésitez surtout pas à contacter le staff en envoyant un message privé à @White Wall ou à poster dans ce sous-forum.

   A très bientôt !
   [/section]
Cloud City Police
Bannière Police
Charlie MacLeodInspectrice | Modératrice
Charlie MacLeod
private folder
PEGI
statistical data

Âge : 32 ans
Emploi | Grade : Inspectrice au CID, Brigade de lutte contre le crime organisé et les désosseurs
Classe sociale : MOYENNE
Habitation : New Soho
Ezekiel Owen 3uTnZwL
Messages : 30
Date d'inscription : 02/01/2024
Niveau : I
XP : 4
Oh toi zici :**:

Ravie de te voir parmi nous !
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as besoin d'aide :hug2:
Mercenaire
Bannière Merc
Joi LyonAdmin
Joi Lyon
private folder
PEGI
statistical data

Alias : Joyride
Âge : 25 ans
Emploi | Grade : Mercenaire baybayyy - Junior
Classe sociale : PAUVRE
Habitation : Studio pourri du Mega-Block C4
Ezekiel Owen Giphy
Messages : 62
Date d'inscription : 10/01/2024
Niveau : I
XP : 22
JENSENNNNNNNNNN

ahem

Bienvenue par iciiii, super idée de perso j'ai bien hâte de le voir en jeu Jump bonne rédac à toiii

_________________
giphy.gif
One upon a time...
Fuck you !
The End.
Corporatiste
Bannière Corpo
Nayara ValenteZenatech | Admin
Nayara Valente
private folder
PEGI
statistical data

Alias : Nebula
Âge : 32 ans [28.02.2145]
Emploi | Grade : Manager au contre-espionnage | M+
Classe sociale : RICHE
Habitation : Windsor Hill
Ezekiel Owen Gk0v
Messages : 161
Date d'inscription : 03/03/2024
Niveau : II
XP : 61
Hello !

J'ai un feeling que cette fiche annonce du très lourd, et les quelques lignes que j'ai gratté dans les informations pratiques confirment cette impression !

Bienvenue officiellement, termine moi vite tout ça 😀
Civil
Bannière civil
Ebon CampbellCRISIS
Ebon Campbell
private folder
PEGI
statistical data

Alias : Icare
Âge : 36 ans
Emploi | Grade : Pilote pour Crisis
Classe sociale : MOYENNE
Habitation : Grand Cloud, la maison parentale
Ezekiel Owen LaaO5ekH_o
Messages : 55
Date d'inscription : 02/01/2024
Niveau : I
XP : 12
Cette fiche est beaucoup trop vide Razz

Bienvenuuuue par ici, hâte d'en savoir plus sur Zeke ! :pompom:

_________________

dldrrcCl_o.gif49RnqNkE_o.gifZULyA4sX_o.gif
Icare
Flying to the moon
(c) Miss Pie

Contenu sponsorisé
private folder
PEGI
statistical data